Envie de bouquiner pour découvrir le Maroc ?

L’odeur de vanille

  • Recueil de nouvelles qui se déroulent dans le Maroc des année 50 et du milieu des années 60. On y découvre un monde riche de personnages hauts en couleur.
  • “Nous vivions dans notre petite bulle familiale, protégés de l’extérieur par de hauts murs. L’école était notre seule fenêtre sur le monde. De la ville où nous vivions, à El-Jadida, nous ne connaissions que les trajets qui menaient vers la maison de nos grands parents, l’école et la plage. Des villes, salé, Rabat, Casablanca, Ifrane, où nous allions visiter la famille, nous ne connaissions que les maisons de nos oncles et de nos tantes. De nombreuses personnes vivaient à la maison: les parents, la grand-mère, les enfants de la famille, les enfants adoptés, les dadas, le personnel de maison…Il y avait comme un organigramme illicite où chacun avait sa place et n’empiétait jamais sur celle des autres. Il y avait dans cet univers familial toutes les couches sociales et tous les genres humains. Il y avait des riches et il y avait des pauvres, des charitables et des méchants, des bienveillants et des mesquins, des gens de confiance et des perfides, des généreux et des égoïstes. Il y avait des clans, des amis, et des ennemis….”
  • L’ODEUR DE VANILLE
    Auteur: Aziza Hassar Belcadi
    231 pages
    Éditions LPL

You may also like