L’Agenda 2022 : Zambie

 

Les rendez-vous à ne pas manquer

En Février

  • Nc’walaCette fête est célébrée par la tribu des Ngoni à Chipata pour marquer le premier fruit de la saison. Le chef se déguise en peau de léopard et goûte la friandise, qui est généralement du maïs, de la citrouille ou de la canne à sucre. Il doit ensuite transpercer un taureau et boire son sang, reprenant ainsi une tradition issue des cultures zouloues. Cet événement a lieu chaque année le 24 février.
  • Ku-ombokaSortir de l’eau et se retrouver sur la terre ferme, tel est le sens du mot qui partage son nom avec le festival le plus célèbre de Zambie. Marquant la fin de la saison des pluies, le chef du peuple Lozi (le Litunga) décide qu’il est temps de se diriger vers des terres plus élevées. Des tambours signalent qu’il est temps de faire ses bagages et d’embarquer dans des canoës. Le Litunga revêt un costume d’ambassadeur victorien et est emmené sur la rivière, tandis que de la musique est jouée et que des festins sont organisés. Cette cérémonie, qui remonte à plus de 300 ans, a lieu en mai dans le bassin du Zambèze.

En Août

  • UmutombokoChaque année, en juillet, les Lunda et les Lubapeople se réunissent pour célébrer leur arrivée en Zambie en provenance du Congo. La légende raconte que le chef Mwata Yamva a ordonné à son peuple de construire une tour qui atteindrait le ciel afin de lui apporter le soleil et la lune. La tour est tombée au cours de ses nombreuses tentatives de construction et de nombreuses personnes ont été tuées. De nombreuses familles se sont alors enfuies par peur. Ils ont ensuite traversé la rivière et ont conquis toutes les tribus qu’ils ont rencontrées. Chaque fois qu’ils dépassaient une tribu, ils célébraient un rituel appelé Umutomboko.

    Aujourd’hui, l’événement est une célébration de deux jours qui comprend un spectacle rituel avec des tambours battants et des discours. De la bière et de la nourriture sont apportées au chef qui rend ensuite hommage à ses ancêtres avant d’être ramené au palais. Le deuxième jour, une danse Mutomboko est menée après un abattage de chèvres. Le chef pointe alors son épée dans toutes les directions pour montrer que personne, dans aucune direction, ne peut le conquérir.

  • KulambaCe festival, qui célèbre l’action de grâce des Chewa, est célèbre pour ses danseurs colorés de la société secrète Nyau. Il a lieu chaque année le dernier samedi d’août dans le village d’Undi et rassemble les Chewa de Zambie, du Malawi et du Mozambique. Les jeunes femmes se produisent pour montrer qu’elles sont prêtes à devenir des femmes, tandis que les danseurs Nyau masqués se déplacent dans la foule.
  • Likumbi Lya Mize

Le jour de Mize est un festival populaire qui a lieu chaque année en Zambie au mois d’août. Il se déroule au Mize, qui est le palais officiel du chef principal Ndungu de la tribu Luvale. Il s’agit d’une mascarade Makishi qui est une tradition dans laquelle des leçons de morale et de vie sont données aux garçons âgés de huit à douze ans. La célébration de quatre jours commence le dernier mercredi du mois et se déroule des deux côtés du fleuve Zambèze. Les stands de marché vendant des paniers, des tissus, des objets en métal et des sculptures s’alignent, tandis que des danseurs et des artistes masqués Makishi recréent des événements mythologiques. Le divertissement est ininterrompu et les visiteurs sont invités à prendre part à de nombreuses activités, qui se terminent par une parade royale Makishi pour le chef.

En Septembre

  • Festival culturel et artistique de LivingstoneCe festival annuel de septembre célèbre les artistes de Zambie, de la danse aux peintres. Des troupes théâtrales, des spectacles, des groupes de musique, des jongleurs et des clowns envahissent les rues. Les touristes peuvent acheter des œuvres d’art comme des peintures, des sculptures et des poteries.
  • ShimunengaCe festival de la tribu des Bai-ila est organisé pour témoigner du respect à leurs ancêtres en les remerciant de leur avoir fourni de la nourriture au cours de l’année écoulée. Il a lieu une fois par an à la pleine lune, entre septembre et novembre, et signifie la fin d’une année et le début de la suivante. Elle se tient à Maala, dans les plaines de Kafue, pendant trois jours.

You may also like