L’Agenda 2022 : Niger

Environ 90 % de la population du Niger est musulmane, ce qui influence les cérémonies et les fêtes célébrées tout au long de l’année. Par exemple, le Ramadan et l’Eid al Fitr qui y est associé sont des fêtes islamiques importantes observées au Niger. Le reste de la population suit la foi bahaïe et le christianisme, bien que les plus grands festivals du Niger reflètent les croyances traditionnelles et indigènes, comme la Cure Salee (festival des nomades). Les fêtes chrétiennes sont également observées comme des jours fériés au Niger, comme Noël et Pâques.

Les rendez-vous à ne pas manquer

En Août

  • Fête de l’indépendance du NigerCélébré le 3 août de chaque année, ce jour férié commémore l’indépendance du pays vis-à-vis de la France en 1960. Depuis 1975, il est également célébré conjointement comme la Journée de l’arbre, où les citoyens sont encouragés à planter un arbre pour célébrer la naissance de leur jeune pays, mais aussi pour lutter contre la désertification, qui est un problème environnemental préoccupant auquel le pays est confronté.

En septembre

  • Cure SaleeIl s’agit du plus grand festival traditionnel célébré au Niger, où les Touaregs et les Wodaabes du nord se réunissent dans la ville d’Ingall pour fêter la fin de la saison des pluies. Elle a lieu généralement le dernier week-end de septembre, juste au moment où les pluies cessent. Cure Salee se traduit par “Cure de sel” en français (la langue officielle du Niger). Les clans se réunissent dans les salines et les mares pour rafraîchir leur bétail et leurs chèvres en prévision de la saison sèche qui les attend. C’est également une période de cour traditionnelle, et de nombreux mariages ont lieu à cette époque. Le gouvernement a parrainé cette tradition séculaire et en fait désormais une attraction touristique majeure.

 

You may also like