Blessures – Vicka Pierre

Ils sont nombreux

Ceux qui portent encore

Des chiques à leurs pieds

Ils sont nombreux!

Ils sont des milliers

Ceux qui ont un coeur acéré

Qui ne croient plus à la paix

Du coeur et à la tranquillité d’esprit

Ils sont des milliers

Ils sont une fourmilière

Ceux qui marchent boitillant

Les pieds nus sur les coques

Des noix de palmes

La route pour la vie est rude et dure

Pour l’esclave noir de l’Azanie

La lueur du jour lui est prohibée

Par l’homme haï de l’humanité

Et pourtant il est sur son terroir natal

Qui pourrait l’accepter être privé de la pureté

De son propre vêtement?

L’Afrique n’a pas que celle-là

L’Azanie gît sous la violence

Des hors la loi de l’Occident

Encouragés par leurs maîtres

L’Afrique n’a pas que celle-là

L’Afrique a de nombreuses blessures

L’Azanie est une jungle de violence

L’Afrique un berceau de pillage

Sers-toi comme tu veux

Ce n’est pas tout de geindre….

L’écrivain dans l’espace immaculé

Donne l’exemple à tout brave bras

Brazzaville ne dort plus

Brazzaville bout d’indignation

L’Ecrivain du monde de sa plume

Perce les yeux de Pieter Botha

Réveillez-vous

Consciences endormies

Et vos nuits

Cessez d’être un complice

Quand l’Ecrivain du monde fustige l’Apartheid.

You may also like

One comment

Leave a comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.